AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une information à mettre au conditionnel, mais il semblerait que je vous aime - Cawen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Callan J. Hadlow
avatar

Messages : 45
Mood : You know there's still a place for people like us,
the same blood runs in every hand.
You see it's not the wings that makes the angel,
just have to move the bats out of your head.
- Aaron
Points : 60
Date d'inscription : 28/04/2015

MessageSujet: Une information à mettre au conditionnel, mais il semblerait que je vous aime - Cawen   Mer 29 Avr - 11:58

Une information à mettre au conditionnel, mais il semblerait que je vous aime

ft. Gwen


« I'm Bored! »
Le jeune homme n’avait aucune idée de quelle heure il pouvait bien être. Il était assis dans son bureau à écrire quelques petits notes et à se revisioner en boucle l’interview d’un politicien étranger. Il n’était pas du tout perfectionniste, il avait simplement rien à faire, il fallait bien qu’il s’occupe. La présentatrice était partie on ne sait où pour une durée indéterminée et l’avait laissé seul avec son mioche dans le studio. Ce n’est pas que Callan avait les enfants en horreur, il n’avait juste pas la tête à ça, il préférait voyager, travailler et être mature. Bien entendu, il ne pensait donc pas fonder une famille ou quoi que ce soit. Puis de toute façon avec qui? Personne ne lui correspondait et ne lui correspondra jamais. Il était bien certain qu’il finirait seul avec son labrador. Oui Callan avait un chien, il avait fini par se décider à récupérer un des deux qui appartenaient à sa défunte mère. Il associait à cet animal plus de bon souvenirs que de mauvais et avait trouvé donc ingénieux, malgré les responsabilités que lui infligeait son boulot, de le racheter et de s’en occuper comme au bon vieux temps.
 
En attendant il s’ennuyait, il essayait de surveiller du coin de l’oeil le marmot de sa patronne en faisant semblant de trier la paperasse. Heureusement que la femme lui avait promis qu’elle engagerait quelqu’un pour le surveiller. Même si Callan ne voulait dorénavant que rentrer chez lui, se mettre en jogging et regarder la télévision en buvant une brique de jus d’orange, question d’éthique, il ne pouvait pas se permettre de laisser le dénommé Ethan tout seul. En plus, il risquait de casser tout le matériel et si il lui arrivait quoi que ce soit, le canadien serait probablement renvoyé, déjà que son appartenance au sein de l’équipe télévisée ne tenait plus qu’à un fil. Il faut dire que vu la façon dont il avait rompu son contrat avec son ancien employeur, il était déjà chanceux d’avoir retrouvé un boulot convenable.  
Il espérait qu’un jour son passé serait oublié, sinon, il ne pourrait jamais réaliser ses ambitions niveau professionnel.

Tandis qu’il pensait, il entendit un bruit bien intriguant. Il se leva avant de voir le petit par terre les pieds prit dans plusieurs câbles. Le jeune homme manqua de rigoler. Ce n’était pas vraiment raisonnable, surtout que le garçon avait dû se blesser mais Callan ne pouvait pas s’empêcher de se demander comment il avait pu se retrouver dans cet état. La caméra se trouvait à plus de deux mètres de lui, avec quoi avait-il bien pu s’accrocher? Enfin, malgré le fait que l’enquête semblait très alléchante, tout naturellement, l’adulte finit quand même par venir en aide au petit et à le remettre debout.
 
- Comment tu t’es fais ça Ethan?
- Je peux pas parler aux inconnus.
 
Callan sourit, il voulait lui donner quelque chose pour qu’il se remette de sa chute mais la seule chose qui était caché dans ses poches était un mouchoir neuf. Pourquoi pas après tout?  

- Même si j’ai un beau mouchoir tout blanc? Je te l’accorde cette phrase est flippante.  

Le garçon s’écarta trouvant le reporter plutôt étrange. Il faut dire qu’il ne savait pas du tout s’y prendre avec les enfants. Il ne passait pas vraiment un mauvais moment en la compagnie d’Ethan, c’était juste une situation un peu étrange. Qu’est-ce que foutait la femme qui devait s’en occuper? “Me dites pas que ma boss a oublié de l’engager” pensa-t-il. Il commençait à s’endormir sur son poing quand la blonde décida à se pointer. Il ne lui fit pas de remarques, à cette heure du soir il ne voulait que dormir, adieu la télé et le jus d’orange, bonjour le lit.  
 

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaëlle Morvan
avatar

Messages : 295
Age : 26
Emploi : Fille au pair
Mood : Une fois de plus, nos valises cabossées s'empilaient sur le trottoir; on avait du chemin devant nous. Mais qu'importe : la route, c'est la vie.

๑ Jack Kerouac
Points : 324
Date d'inscription : 13/03/2015
Localisation : Au parc ou à la plage, à regarder les nuages.

MessageSujet: Re: Une information à mettre au conditionnel, mais il semblerait que je vous aime - Cawen   Mer 29 Avr - 16:43




Une information à mettre au conditionnel...
click
Callan et Gwen
« Mais il semblerait bien que je vous aime. »

Gwenaëlle regarda sa montre. Il était temps pour elle de retrouver le petit monstre qu'était Ethan. Aujourd'hui avait été une journée de congé. La jeune française en avait profiter pour découvrir un peu la région, après c'était une des raisons de sa venue ici. Elle était aussi allée faire les magasins pour acheter deux ou trois trucs en prévision de l'été. Mais son moment de liberté était maintenant fini. Elle se dirigea vers les bureaux de la mère d'Ethan. Normalement elle travaillait aujourd'hui et avait emmené son fils sur son lieu de travail. Pourtant, Gwen lui avait dit que ça ne la dérangeait pas de garder Ethan, malgré son jour de congé, mais la femme avait insisté pour qu'elle soit en repos. Au final, ce moment de pause n'avait pas été négligeable, car même si Ethan était adorable, par moment, il pouvait être vraiment turbulent. Un peu moment loin de toute cette agitation était donc très reposant et Gwenaëlle en avait amplement profité.

Après avoir demander à l'accueil où se trouvait le bureau de sa patronne, Gwen s'y rendit. Elle observa un peu les lieux autour d'elle : Des canapés en cuir, des bureaux spacieux, le tout dans un style très épuré. C'était plutôt chic. Monica, la mère d'Ethan, avait vraiment la chance d'être patronne d'une émission d'information télévisuelle. Elle avait dû pas mal voyager et rencontrer du beau monde. Cela fit rêver un peu la jeune blonde au moment où elle arriva au lieu désigné par la secrétaire. Aussitôt eut-elle passer la porte que quelque chose atterrit dans ses bras.

- GWEEEN ! " hurla Ethan tout enjoué.

Cette dernière le prit dans ses bras et le fit tourner sur place.

- Encore ! " clama le gamin en tirant sur sa manche une fois qu'elle l'eut redéposer sur le sol.

- Non, Ethan, je te l'ai déjà dis, je ne le fais qu'une seule fois. Tu oublies que je suis une grand-mère et que j'aurais mal au dos après. " lui dit-elle en faisant un clin d'oeil. Le gamin pouffa de rire, un rien le faisait marrer.

Ce n'est que maintenant qu'elle se rendit compte qu'ils n'étaient pas seuls dans la pièce. En effet, un jeune homme se trouvait assis à son bureau, ayant l'air de s'endormir. Il était loin d'être laid en plus. Elle arrêta de le fixer, sinon il allait surement trouver son comportement très étrange.

- Bonjour ... Hum ... Mo-Monica n'est pas là ? " bégaya-t-elle.

Voilà, encore une fois elle rougissait comme une tomate. Elle avait beau être une personne de nature vivante et bavarde, mais dès qu'elle se retrouvait face à une personne de l'autre sexe, à part un gamin de cinq ans bien évidemment, elle perdait ses moyens. Surtout quand son interlocuteur était aussi charmant.

- Je dois la prévenir que je suis venue chercher Ethan " reprit-elle voyant que son interlocuteur ne répondait pas.

Pendant ce temps là, Ethan se cachait dans les jambes de Gwenaëlle avant de tirer la langue à la personne en face de lui, de cet air innocent et malicieux qui n'est propre qu'aux enfants.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Callan J. Hadlow
avatar

Messages : 45
Mood : You know there's still a place for people like us,
the same blood runs in every hand.
You see it's not the wings that makes the angel,
just have to move the bats out of your head.
- Aaron
Points : 60
Date d'inscription : 28/04/2015

MessageSujet: Re: Une information à mettre au conditionnel, mais il semblerait que je vous aime - Cawen   Mer 29 Avr - 23:38

Une information à mettre au conditionnel, mais il semblerait que je vous aime

ft. Gwen


« I'm Bored! »
Callan commençait à s’assoupir et se sentait vraiment tomber dans le sommeil. Enfin, dormir était un de son seul moyen de s’éloigner de tout, de penser à rien. Mais brutalement, une voix bien aiguë le dérangea. Il faillit jurer quand ses yeux s’ouvrirent aussi rapidement et que la lumière de la salle l’aveugla le temps d’un instant. Le petit avait crié tellement fort qu’il aurait pu réveiller le voisinage. Heureusement, Callan avait compris à son intonation qu’Ethan, n’était pas en danger, il était juste heureux de la présence d’une nouvelle personne dans la salle.
 
C’était une petite blonde, elle avait perpétuellement cet air émerveillé sur le visage qui donnait envie à Callan de sourire alors que pourtant la situation ne lui donnait pas vraiment ce désir. Selon l’exclamation précédente du gamin, la demoiselle devait sûrement ce nommer Gwen, bien que ça n’intéresse pas spécialement Callan, étant observateur, il ne pouvait pas négliger ce détail.  
La jeune femme sermonna un peu Ethan qui ne pouvait se retenir de rire. Callan faillit sourire, l’innocence d’un enfant était tellement mignonne, il aurait aimé en rester un pour toujours. Pendant qu’il restait nostalgique, il sentit une présence à côté de lui et manqua de sursauter quand il s’aperçut que la blondinette avait l’air de le détailler avec une certaine fascination dans les yeux. Il trouvait d’ailleurs ça un peu impoli de ne pas se présenter mais n’en dit rien. Elle avait au moins eu la gentillesse de lui dire bonjour et d’expliquer brièvement sa venue ici.  

- Bonjour, dit-il tout naturellement, c’était un peu une évidence pour lui de présenter sa phrase de cette façon,
j’avais cru comprendre oui, sourit-il avant de reprendre, Je m’appelle Callan, je suis reporter pour l’émission, Monica est partie il y a un petit moment, j’allais pas laisser le petit seul donc je suis resté en vous attendant, je ne pensais juste pas que vous allez mettre autant de temps.
 
C’est vrai que la dénommée Gwen n’avait pas été rapide à arriver. Heureusement qu’il s’était porté volontaire pour veiller sur Ethan. Il l’attendait depuis bien une heure, imaginez que le môme ait dû pendant ce temps se débrouiller seul dans ce grand studio. Il y a tellement d’objets dangereux sur le plateau. C’est assez irresponsable, sachant que son travail est de le surveiller, de se permettre de se présenter à la bourre et en plus sans même s’excuser.  
 

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaëlle Morvan
avatar

Messages : 295
Age : 26
Emploi : Fille au pair
Mood : Une fois de plus, nos valises cabossées s'empilaient sur le trottoir; on avait du chemin devant nous. Mais qu'importe : la route, c'est la vie.

๑ Jack Kerouac
Points : 324
Date d'inscription : 13/03/2015
Localisation : Au parc ou à la plage, à regarder les nuages.

MessageSujet: Re: Une information à mettre au conditionnel, mais il semblerait que je vous aime - Cawen   Jeu 7 Mai - 20:55




Une information à mettre au conditionnel...
click
Callan et Gwen
« Mais il semblerait bien que je vous aime. »

Gwenaëlle écouta le jeune homme lui expliquer que Monica était partie depuis longtemps. Chose qui était plutôt embêtante car elle lui avait bien dit et répéter, histoire d'être sûre que cela soit gravé dans la mémoire de Gwen, qu'elle devait la prévenir quand elle viendrait chercher Ethan. Le jeune homme lui expliqua également qu'il s'appellait Callan. C'était la première fois qu'elle entendait ce prénom. Il était vraiment original, et même si elle ne connaissait pas personnellement son interlocuteur, elle trouvait que cela lui allait bien. Il précisa également qu'il était reporter. Whoua ! Il en avait de la chance ! Il devait surement parcourir le monde pour faire ses reportages. Il avait dû voir mille et une merveilles, rencontrer différentes cultures et des tas de personnes ! Gwen avait déjà envisagée de faire ce métier mais elle avait toujours eu du mal à trouver les bons mots pour décrire un événement.

Callan précisa également que Monica lui avait demandé de garder Ethan le temps que Gwen arrive. Il dit également qu'il ne pensait pas qu'elle allait mettre autant de temps. La jolie blonde fronça les sourcils et regarda sa montre. Elle était sûre d'être arrivée à l'heure. Sa vieille tocante indiquait 18h30, l'heure à laquelle elle devait arriver ... Et ça depuis dix minutes.

- Merde ! " jura-t-elle dans sa langue natale. Chose qu'elle pouvait se permettre de faire devant l'enfant vu qu'il ne comprenait pas le français. Toutefois, elle se reprit. " Enfin, je veux dire mince ! Ma montre s'est arrêtée. La pile doit être morte ! Je suis vraiment vraiment vraiment désolée. J'étais tellement sûre d'être à l'heure ... Il est quelle heure du coup ? Raaaah. Du coup, ça va décaler tout mon planning ! Donner le bain à Ethan, lui faire à manger ... Je suis vraiment dans la me ... Mouise. "

Elle se gratta la tête en signe de dépit. Par moment elle pouvait vraiment être la pire des idiotes. Elle avait tellement l'habitude de se fier à sa montre. Elle ne regarda quasiment jamais son portable et ne pouvait pas voir l'heure dessus. De plus, en ce moment, la nuit tombait vite, donc le fait qu'il fasse nuit noire, n'était pas non plus une indication sur l'heure qu'il était.

Elle se demandait vraiment comment elle allait faire. Car mine de rien, ce n'était pas facile de s'occuper d'un gosse. Car comme elle avait dit, elle devait lui donner son bain, faire à manger, attendre qu'il finisse de manger sans faire de bouderie, réussir à le mettre au lit etc ... C'était tout un programme auquel il valait mieux s'y fier. Mais bon ... Peut être qu'elle n'était pas tant en retard que ça ... Peut être qu'il était seulement 18h45 ...
Restait toujours le problème d'informer sa patronne qu'elle était venue récupérer Ethan. Aujourd'hui n'était vraiment pas son jour ...

" Vous êtes sûr que vous ne savez vraiment pas où est Monica ? " demanda-t-elle à Callan, un peu inquiète. " Ou alors ... Vous pensez que c'est bon si je laisse un mot ?

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Callan J. Hadlow
avatar

Messages : 45
Mood : You know there's still a place for people like us,
the same blood runs in every hand.
You see it's not the wings that makes the angel,
just have to move the bats out of your head.
- Aaron
Points : 60
Date d'inscription : 28/04/2015

MessageSujet: Re: Une information à mettre au conditionnel, mais il semblerait que je vous aime - Cawen   Mar 9 Juin - 18:10

Une information à mettre au conditionnel, mais il semblerait que je vous aime

ft. Gwen


« I'm Bored! »
A l’annonce de son métier, le canadien pouvait voir une espèce d’admiration dans les yeux de la jeune blonde. Elle avait l’air de s’émerveiller pour plusieurs choses, naïve? Sans doutes. Callan a toujours eu tendance à avoir une opinion des gens et à s’y tenir, et pour l’instant, la demoiselle était mal partie. Il la pensait irresponsable et immature, même irrespectueuse. Mais ce n’est pas comme si son avis importait vraiment, en général il était le garçon dans le coin de la salle, assis sur sa chose à marmonner poliment ceci ou cela sans que personne ne l’écoute vraiment. Ce n’était pas qu’il était invisible, c’est juste que les gens se fichait de sa personnalité banale et de ses regards pouvant sembler intransigeants.

Après un léger laps de temps où la gamine se perdait dans ses pensées et ses rêves, il supposait, elle finit par regarder sa montre, l’air énervée. Ne lui faisait-elle pas confiance quand il lui exprimait à quel point elle était en retard? Il n’allait pas lui en vouloir de vouloir vérifier les choses, prudence est mère de sûreté après tout. En restant silencieux, il attendit qu’elle dise quelque chose, que ce soit pour le réprimander ou pour s’excuser, peu importe. Il voulait juste que la discussion se finisse et qu’il puisse rentrer chez lui, se rouler en boule dans sa couette, éteindre la lumière et se laisser tomber dans les bras de Morphée. Elle finit par jurer, il pouvait comprendre la signification de cette insulte. Ayant des grands-parents québécois, il n’avait malheureusement pas eu d’autres choix que d’apprendre la langue de Molière pour pouvoir communiquer avec eux. Vous pourriez vous demander pourquoi connaissait-il des insultes, si le but de son apprentissage était la communication avec un groupe de personnes âgées. Croyez son expérience de bilingue, il faut toujours commencer par cela pour être sûr de bien s’imprégner de la langue.

Il savoura son excuse, elle pouvait dire tout ce qu’elle voulait, que son chauffeur de taxi ou de bus avait été avalé par une dragon enragé, il aurait tout accepté sans pousser un seul soupir, pourvu qu’il ne rate pas son train de sommeil. Il n’était vraiment pas prêt à partir dans une autre nuit blanche, n’étant pas un admirateur des cachets, il n’avait pas d’autres choix que de fermer les yeux et d’attendre que tous ses muscles se décontractent. D’un discret mouvement de tête, le jeune homme indiqua à son interlocutrice, l’horloge digitale accroché au mur d’en face. On pouvait y voir écris en gros: 22h25.

Mais si Callan tombait de fatigue, ce n’était visiblement pas vraiment le cas d’Ethan qui excité comme une puce tirait frénétiquement sur une des jambes de la blondinette. Après avoir sourit en voyant le visage amusé du gamin, Callan s’adressa à la jeune femme, il venait de réaliser que l’impolie ne lui avait toujours pas donné son prénom. Peu importe, il n’avait pas forcément envie de le connaître. Il hocha les épaules.

- Aucunes idées, mais comme à son habitude elle rentrera dans deux ou trois jours. Je pense qu’elle se fiche un peu de ce qui arrive à son fils en ce moment précis, tant qu’il sera à la maison et en bonne santé à son retour, mot ou pas, peu lui importe. La preuve, je ne suis collègue et je me retrouve à veiller sur lui.

Il souffla, un peu désespéré, il trouvait l’attitude de Monica assez décevante quelques fois. La demoiselle semblait vraiment paniquée et même si il ne l’appréciait pas forcément, il ne pouvait s’empêcher de vouloir l’aider. Il dormirait une autre fois, il avait l’habitude des insomnies de toute façon.

- Si vous avez besoin d’aide, ce serait un plaisir pour moi de vous la donner.

Pas vraiment, à vrai dire. Ah Callan et sa gentillesse canadienne, ça lui retombera certainement dessus un jour.
 
 

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaëlle Morvan
avatar

Messages : 295
Age : 26
Emploi : Fille au pair
Mood : Une fois de plus, nos valises cabossées s'empilaient sur le trottoir; on avait du chemin devant nous. Mais qu'importe : la route, c'est la vie.

๑ Jack Kerouac
Points : 324
Date d'inscription : 13/03/2015
Localisation : Au parc ou à la plage, à regarder les nuages.

MessageSujet: Re: Une information à mettre au conditionnel, mais il semblerait que je vous aime - Cawen   Ven 12 Juin - 15:07




Une information à mettre au conditionnel...
click
Callan et Gwen
« Mais il semblerait bien que je vous aime. »

Le jeune homme semblait agacé. Avait-elle fait quelque chose qu'il ne fallait pas ? Oui, elle était arrivée en retard, elle s'en voulait énormément et continuait à s'excuser piteusement. Il n'avait pas l'air de croire à son histoire de montre mais, pourtant c'était la vérité, s'il le souhaitait, elle pouvait l'enlever de son poignet pour le lui montrer. Il est vrai que l'histoire semblait invraisemblable mais, c'était toujours comme ça avec Gwenaëlle, il lui arrivait tout les malheurs du monde. Se coincer le pied entre les barreaux du lit ? Fait. Tomber dans une piscine à une soirée ? Fait. Se prendre une baie vitrée ? Fait. Elle n'était pas idiote, elle ne faisait juste pas attention.

Callan finit par lui dire que Monica rentrerait peut-être dans deux ou trois jours.

-QUOI ?! " ne put-elle s'empêcher de crier.

Ce n'était pas très glamour mais, l'étonnement de la jeune française était immense. Pour parler familièrement, elle était sur le cul. Partie ? Pour plusieurs jours ? Mais pourquoi ? Comment ? Et... Elle en perdait ses mots. Monica ne l'avait absolument pas prévenue et surtout, elle lui avait laissé Ethan sur les bras. Certes, elle serait en mesure de s'en occuper et c'était un gamin adorable mais, elle le connaissait, elle savait très bien que chaque soir, il demandait un bisou de sa maman et, s'il ne l'avait pas, il rentrait dans une colère monstre et ne voulait pas aller dormir. Maintenant que Monica était absente... Elle était dans la merde.

Elle était un peu déçue. Elle ne se serait jamais imaginée que Monica puisse si peu se soucier du sort de son chérubin. Elle semblait pourtant être une mère aimante. Gwen se demanda la raison d'un tel départ, elle devait bien avoir une bonne raison, elle l'espérait en tout cas. La blondinette hocha la tête, comme pour se convaincre. Oui, si elle était partie, c'est qu'il y avait une bonne raison et, qui sait, peut-être avait-elle essayer de la contacter ou laisser un mot pour dire qu'elle s'absentait. Ce serait logique, personne ne partait comme ça, sur un coup de tête, sans dire où il allait et quand il revenait.

Callan lui proposa de venir l'aider. Gwenaëlle aurait volontiers accepté mais, elle avait l'impression d'avoir déjà abusé de la gentillesse du jeune homme. Elle était arrivée en retard après tout.

-Merci, c'est très aimable à vous de le proposer" dit-elle "- Mais je pense que je vais réussir à me débrouiller toute seule."

Elle regarda sa montre avant de soupirer.

-Enfin, je l'espère" rajouta-t-elle.

Gwenaëlle se frotta les tempes et réfléchis. Elle pouvait s'organiser pour réussir à mettre Ethan au lit pas trop tard, même si l'heure du couché était passé depuis un bon moment. Le problème restait de lui expliquer où était partie sa mère et ça, ce serait une autre paire de manche. Elle aurait bien besoin de l'aide finalement mais, elle n'osait pas le demander. Le reporter semblait vraiment fatigué et, c'était de la faute de Gwen s'il avait du rester aussi tard au travail. Elle n'avait pas envie d'exploiter sa gentillesse en lui donnant plus de taches à faire... Elle pesa le pour et le contre. Devait-elle accepter son aide ou non ? Finalement, elle opta pour le oui.

-En fait... Je suis vraiment désolée" commença-t-elle penaude " Mais j'aurais bien besoin d'aide. Vous avez mangé ? Pour me faire pardonner, je vous préparerais une de mes spécialités !"

A ces mots elle sourit, elle lui devait bien ça, elle le sollicitait beaucoup sur ce coup là.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Callan J. Hadlow
avatar

Messages : 45
Mood : You know there's still a place for people like us,
the same blood runs in every hand.
You see it's not the wings that makes the angel,
just have to move the bats out of your head.
- Aaron
Points : 60
Date d'inscription : 28/04/2015

MessageSujet: Re: Une information à mettre au conditionnel, mais il semblerait que je vous aime - Cawen   Mar 16 Juin - 14:57

Une information à mettre au conditionnel, mais il semblerait que je vous aime

ft. Gwen


« I'm Bored! »
Il failli sursauter en entendant le cri d’exclamation de la jeune demoiselle. Il ne s’attendait pas à ça, elle qui se montrait comme assez discrète et réservée. Callan n’aurait jamais pu imaginé qu’une voix aussi douce que la sienne pourrait s’avérer aussi brutale dans une situation de panique. Il se redressa avant de la regarder, elle semblait tellement absorbée dans ses pensées, c’en était envoûtant. Paradoxalement, elle refusa son aide, avant de l’accepter quelques secondes après. Cette jeune fille était un vrai mystère, totalement imprévisible, elle changeait d’avis aussi rapidement qu’un lâche tournait sa veste. S’en était aussi perturbant que s’en était intriguant.

Callan se leva afin de récupérer ses affaires, autant ne pas perdre de temps, il n’en pouvait plus de cet endroit, quand il pensait que demain et les jours d’après il allait devoir encore y retourner et voir la chaîne se corrompre sous ses yeux. Il espérait vite avoir un reportage intéressant qui lui demanderait de se déplacer, mais il n’était même pas sûr que celui-ci passerait, il y a de la censure à Neptune, c’est incroyable à quel point cette situation ressemblait étrangement à une dictature, mais comme d’habitude et égoïstement selon certaines personne, Callan se taisait et laisser le monde, aussi pourri soit-il, s’occuper de ce qui lui regardait.

A vrai dire non, Callan s’était juste contenté, comme d’habitude de grignoter un sandwich, il ne mangeait pas beaucoup en général et encore une fois, il n’avait pas vraiment très faim, mais il se voyait mal refuser un repas. En plus d’être impoli, ce serait un gâchis et il sentait que la petite blonde voulait se faire pardonner en faisant la cuisine. C’était déjà un bon point pour elle, elle éprouvait tout de même un minimum de culpabilité. Enfin, ce n’est pas cela qui allait la faire remonter dans son estime. En plus, il était fatiguant, alors il devenait encore plus exigeant qu’à son habitude et il se trouve que la babysitter avait fait une erreur fatale. Imaginez ce qu’il serait advenu du garçon si jamais Callan n’avait pas eu la gentillesse de rester. L’irresponsable qu’elle était aurait été bien plus noyée dans les problèmes qu’elle ne l’était maintenant.

Il finit tout de même par sourire à l’intention de la belle, lui montrant par ce geste son accord, inconscient il la suivit sans brancher, sans même imaginer qu’il pourrait lui arriver quelque chose. Callan n’est pas une personne qui a tendance à faire confiance aux autres, mais avec elle c’était différent, elle avait l’air tellement naïve et inoffensive. Avait-il tort de ne pas se méfier? Peut-être, mais il fallait le comprendre, la fatigue était un peu le seul moyen de lui faire baisser sa garde tout comme l’alcool et ce soir il était si crevé, qu’il n’était pas certain d’arriver à se contrôler en présence de cette boisson qui lui était toxique.
 
 

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaëlle Morvan
avatar

Messages : 295
Age : 26
Emploi : Fille au pair
Mood : Une fois de plus, nos valises cabossées s'empilaient sur le trottoir; on avait du chemin devant nous. Mais qu'importe : la route, c'est la vie.

๑ Jack Kerouac
Points : 324
Date d'inscription : 13/03/2015
Localisation : Au parc ou à la plage, à regarder les nuages.

MessageSujet: Re: Une information à mettre au conditionnel, mais il semblerait que je vous aime - Cawen   Lun 6 Juil - 23:19




Une information à mettre au conditionnel...
click
Callan et Gwen
« Mais il semblerait bien que je vous aime. »

Sans dire un mot, Callan suivit Gwenaëlle. Elle était bien contente d'avoir un peu d'aide mais, ne pouvait pas s'empêcher de se sentir honteuse : elle arrivait en retard, lui prenait de son temps. En tout cas, elle se promettait de faire quelque chose pour lui remercier, peut-être lui acheter un cadeau. Le problème, c'est qu'elle ne savait pas ce qu'il aimait... Elle pourrait demander des conseils à Monica. Encore faudrait-il qu'elle connaisse les goûts du jeune homme car, ce dernier ne semblait pas être des plus bavards, bien au contraire.

Heureusement, le studio ne se trouvait pas très loin de la maison de Monica. Après dix minutes de route à bord de la vieille twingo de Gwen, ils étaient enfin arrivés au domicile. Dès qu'ils entrèrent dans la maison, Ethan se précipita vers sa chambre pour aller jouer.

- On mange dans dix minutes ! " lui dit Gwen mais, elle se doutait bien que l'enfant se souciait peu de cela et qu'elle serait obligée de s’époumoner en hurlant " A Table " quand le moment serait venu.

Elle prit les assiettes dans le meuble en faisant attention à ne rien casser. Tout semblait avoir un prix exorbitant dans cette maison et, connaissant sa maladresse, elle avait toujours peur de finir par briser quelque chose, devoir le repayer et ne pas en avoir les moyens. Elle se souvenait de la première fois qu'elle était entré dans la demeure, elle pensait qu'elle rêvait. Elle qui avait vécu dans une petite baraque avait halluciné en voyant la grandeur de la maison de Monica. Ils n'étaient que deux dedans mais pourtant, elle devait faire le double de son domicile. Pour preuve, la plupart des familles qui accueillaient des filles aux paires leurs donnaient une chambre pour s'installer... Gwenaëlle, pour sa part, avait eu le droit à une petite maisonnée... Qui restait toujours plus grande que sa maison sur Brest ! Une fois, il lui était même arrivée de se perdre ! Dans la maison ! Au final, elle avait réussi à retrouver son chemin et maintenant, elle avait prit ses repères, elle ne se perdait plus... Quoiqu'il y avait encore des pièces dont elle ne connaissait pas l'utilité.

Finalement, Gwenaëlle tendit les assiettes à Callan. " Pourriez-vous mettre la table, s'il vous plait ? " demanda-t-elle " Le temps que je prépare le repas "

Elle finit par sortir du frigo ce qu'elle avait préparé. Des galettes bretonnes ! Faites maison ! Elle avait promis à Ethan de faire un plat typiquement de chez elle et quelque chose de délicieux. Elle n'avait pas eu à réfléchir longtemps avant de trouver cette idée. Elle se félicita d'avoir préparer ses galettes avant, il ne restait plus qu'à mes garnir maintenant. Elle avait au moins fait une chose positive dans la journée.

Bien sûr, comme elle s'y attendait, Ethan n'arrivait pas au bout de la dizaine de minute et, elle avait beau lui dire de venir manger, ce dernier ne venait pas. Elle soupira, ce gamin était têtu comme une mule.

"Je reviens... Je vais le chercher " dit-elle à Callan " " Vous pouvez faire comme chez vous en attendant. "

Sur ce, elle partit chercher Ethan avant de le préparer pour le repas autrement dit, faire un passage aux toilettes et lavage de mains. C'était la moindre des choses à faire avec un enfant avant un repas. Maintenant qu'Ethan était prêt, ils pouvaient enfin manger.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une information à mettre au conditionnel, mais il semblerait que je vous aime - Cawen   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une information à mettre au conditionnel, mais il semblerait que je vous aime - Cawen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tout sur la contrebasse
» Remix Oui mais non
» Se mettre au banjo...
» ma création jaquette+le rond a mettre sur le cd
» Classements de "Oui mais... non"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
coming home neptune :: Neptune :: High Neptune.-